Témoignage de Cécile en université aux USA

Durant mes 5 années, j’ai eu l’occasion de voyager dans les Etats Unis. J’ai eu la chance de visiter Vancouver, San Francisco, San Diego, la floride, Chicago, NY, Hawai…Il est très facile de voyager dans les Etats Unis ainsi qu’au Canada.

Aujourd'hui, c'est Cécile qui partage avec vous son expérience aux USA via un jeu de questions-réponses avec ISPA !

 

Cécile à suivi le programme à l' Edmonds Community College dès 2009.

 

Cécile, peux-tu nous parler de ton départ aux USA avec ISPA ? Qu'est-ce qui t'a motivé à réaliser ce projet à l'étranger et pourquoi les USA ?

J’avais pour but d’intégrer une école de commerce en fin de terminal. Or mon niveau d’anglais étant médiocre, les écoles de commerce m’ont dit qu’avec un tel niveau d’anglais je rencontrerai beaucoup de difficultés dans les années futurs.  Avec l’aval de mes parents j’ai pris la décision de partir dans un pays Anglophone afin d’améliorer mon anglais.  Connaissant déjà quelqu’un qui étais partie à Boston et qui avait été contente de son séjour et de son experience avec ISPA, je suis allée les rencontrer dans un salon étudiant à Paris. J’ai tout de suite était convaincu par leur enthousiasme et leur profesionalisme. J’ai ensuite declenché le processus d’inscription où ISPA m’a guidé du début à la fin.

 

Quel programme as-tu suivi et pendant combien de temps ?

Je suis partie à Seattle, à Edmonds Community College. Pendant deux trimestres j’ai suivie des cours d’anglais. J’ai ensuite pris un trismestre à l’université où j’ai suivi des cours d’anglais, math, et espagnol. Ce fut vraiment une expérience bénéfique et positive tout au long de l’année. J’ai eu l’opportunité de rencontrer des personnes des quatres coin du monde mais aussi des locaux qui m’ont fait découvrir la culture américaine. J’ai pris la décision au milieu de l’année scolaire de poursuivre mes études aux usa dans le but d’obtenir un associate degree. Ne savant pas par où commencer, ISPA m’a orienté dans les démarches administrative bien que je ne passais  plus par l’agence l’année d’après puisque mon Visa était dans les mains des universités américaine. J’ai donc transferé à Santa Monica College où j’ai obtenu mon associate degree en Business Management en deux ans. Bien qu’au bout de ces trois ans aux USA, j’étais supposée rentrer en France pour intégrer une école de commerce, j’ai décidé de rester aux Etats Unis et de complètement finir mes études la-bàs. J’ai donc transferé une nouvelle fois à Charleston, en Caroline du Sud, où j’ai l’objectif d’obtenir un Bachelor en Tourism and Hospitality Management.

 

Education américaine vs éducation française : quel est ton bilan ?

J’ai découvert un system éducatif complètement différent que celui que l’on propose en France. Aux USA, les professeurs sont très accessible et font vraiment tout pour que nous réussissions. Ils sont très accessibles. En effet, deux à trois fois par semaine, ils sont des « office hours ». Les élèves peuvent allez rencontrer leurs professeurs en tête à tête durant ces « offices hours ». Si l’étudiant à des difficultés à suivre, ou des problèmes personnel qui l’empêche de rendre un devoir à temps, les professeurs vous aideront et feront tout pour que vous réussissez. Ils sont très fiers de la réussite de leurs élèves. De plus, il n’y a aucune compétition entre les élèves en classes. Tout le monde est respectueux de l’un envers l’autre.

 

As-tu vu ton anglais évoluer de manière positive ?

Mon but premier était vraiment d’améliorer mon anglais. Il est vrai qu’après trois mois on se rend pas compte, mais notre compréhension de la langue est totale. On regarde plus nos interlocuteurs avec des grimaces ou autres parce nous comprenons pas ce qu’ils disent. En ce qui concerne l’oral, notre oreille s’habitue à entendre de l’anglais tout les jours, donc naturellement, après quelque mois on commence à prendre des initiatives et à parler même s’y ont fait toujours quelque erreurs. Vos professeurs en école de langue vous donnent également confiance en vous. Après quelque mois, aux Etats Unis, j’étais capable de suivre des cours universitaires sans problème et d’avoir des résultats aussi bon que les américains bien que je soit partie avec un niveau d’anglais plus que médiocre.

 

As-tu voyagé aux USA ? 

Durant mes 5 années, j’ai eu l’occasion de voyager dans les Etats Unis. J’ai eu la chance de visiter Vancouver, San Francisco,San Diego, la Floride, Chicago, NY, Hawai…Il est très facile de voyager dans les Etats Unis ainsi qu’au Canada. Le prix des billets d’avion sont abordables mais rien de mieux que des road trip pendant lesquels vous decouvrez les petits endroits secrets des USA.

 

Aujourd'hui, ou te trouves-tu ? En France ou aux USA ? Que fais-tu ?

Je viens juste de rentrer des Etats Unis au bout de 5 ans d’experiences exceptionelles. Je suis actuellement en stage pour valider mon diplôme.

 

Quels sont tes projets pour 2015 ? 

A la rentrée 2014, je pars à Shanghai en Chine pour commencer mon master en commerce international. Mon experience aux USA m’as donné le gout de la découverte et de la curiosité.

 

 

Qu'est-ce que cette expérience à l'étranger t'a apporté ? Qu'est-ce que ça a changé pour toi ?

Cette expérience à l’étranger a été très bénéfique et positive. Inconsciemment on se rend pas compte de notre évolution mais grâce a cette expérience j’ai gagné de la maturité et de l‘indépendance. Étant une personne plutôt timide avant mon départ, je me rends compte qu’il est maintenant beaucoup plus facile pour moi de me tourner vers les autres et de communiquer plus facilement. J’ai eu l’occasion de rencontrer des gens des quatre coins du monde et de partager des moments exceptionnels. Ce fut aussi un moyen de se créer un réseau de contacts assez important qui sera très utile dans un futur proche.

 

Quels conseils pourrais-tu donner aux jeunes en France qui aujourd'hui pensent partir à l'étranger ? Qui hésitent ? Et en particulier à ceux qui pensent à une expérience en universite ?

Tout d’abord je dirais qu’une année à l’étranger loin de son cocon familial est une expérience que vous n’oublierez jamais. Sauter le pas n’est cependant pas toujours facile. L’appréhension de l’inconnu est totalement naturelle et il ne faut pas que se soit quelque chose qui effraie les jeunes qui souhaitent partir. A chaque fois  que je changeais d’université j’avais cette boule au ventre du départ. Mais rapidement, le stress faisait place à l’émerveillement et au désir de découvrir un autre environnement.   ISPA est la pour nous encadrer et nous accompagner ce qui attenue notre appréhension et notre stress.

Je pense qu’il est aussi important de contacter directement des professionnel pour élaborer un projet à l’étranger.  Bien que notre entourage puisse nous conseiller, les professionnels du métier, nous guiderons et nous conseillerons sur le programme ou encore le pays qui nous conviendrai le mieux.

 

Merci à Cécile pour ce très beau témoignage qui donnera certainement à beaucoup d'entre vous l'envie de partir ! Nous te souhaitons une belle route dans tes futurs projets en Asie ;)