• Paris / Marseille / Bordeaux / Les Adrets (83)
ISPA - votre partenaire pour des séjours linguistiques, au pair, etudes ... aux Etats-Unis, Angleterre, Canada ...
International Student Programs Agency / Etudes et séjours à l'étranger

Témoignages

Page: 6 de 8 | Entrée: 51 à 60 | précedent |

 

Baptiste, Séjour Immersion Totale aux USA, Juillet 2012

Etant fasciné par les Etats-Unis depuis toujours, j'ai choisi le programme ISPA "immersion aux USA", sans cours, afin de pouvoir partager la vie d'une famille américaine pendant 1 mois (juillet 2012). J'ai donc atteri au Kansas, dans une famille formidable. Le Kansas est, certes, moins connu que certains autres états comme la Californie, mais mes vacances là-bas ont été parfaites. La magie des USA marche de partout !!



Etant fasciné par les Etats-Unis depuis toujours, j'ai choisi le programme ISPA "immersion aux USA", sans cours, afin de pouvoir partager la vie d'une famille américaine pendant 1 mois (juillet 2012)

J'ai donc atteri au Kansas, dans une famille formidable. Le Kansas est, certes, moins connu que certains autres états comme la Californie, mais mes vacances là-bas ont été parfaites. La magie des USA marche de partout !!

Un des enfants avait mon âge (19 ans), ce qui a été un plus pour échanger avec la famille. La ville, Wamego, était pas très grande mais vraiment sympa. Ma période d'adaptation à la famille a été très rapide. Les américains sont vraiment accueillants ! Je faisais partie intégrante de la famille pendant tout mon séjour.

Ce que je retiens de ce voyage c'est :

  • un enrichissement personnel. C'est la première fois que je prenais l'avion (4 avions pour l'aller et 3 avions pour le retour...). Mis à part la perte de mes bagages qui m'ont été restitués le lendemain de mon arrivée, tout s'est bien passé! Se débrouiller seul dans les énormes aéroports américains est une expérience à vivre.
  • des rencontres extraordinaires. J'ai rencontrer toute la famille (tantes, oncles, cousins, grand-parents..) lors de la fête nationale du 4 juillet 2012. Et je suis encore en contact avec tous les membres de la famille et espère bientôt pouvoir les recevoir ici, en France.
  • la découverte de nouveaux lieux. Les fameux “malls”, les “outlets” de Kansas City, les fast-food, l'architecture des villes du centre des Etats-Unis, ma découverte du Kansas et du Nebraska et la visite de Nebraska City.
  • une amélioration de mon niveau d'anglais. Avoir été obligé de pratiquer l'anglais tous les jours pendant 4 semaines pour communiquer m'a permit de m'améliorer très vite. 

Quelques conseils :

  • ne pas attendre trop longtemps avant d'envoyer des cartes postales (environ 3-4 semaines entre l'envoi et la réception).
  • les vêtements sont très peu chers. La conversion euro/dollar favorise cette différence de prix.
  • ne pas stresser si on perd votre valise. C'était ma hantise, et c'est arrivé. Mais ils sont habitués à ça, et la retrouve facilement. Il suffit juste de bien indiquer votre nom/prénom sur la valise et savoir la décrire à votre arrivée.

Je conseille à toutes les personnes souhaitant vivre un "rêve américain",mais ne pouvant pas partir sur une longue période, de choisir cette formule en immersion. 

Je tenais à remercier le personnel d'ISPA pour son professionalisme et son écoute lors de mes appels. Ils ont été attentifs à toutes mes questions concernant mon séjour et les formalités nécessaires à ce voyage. 

 

Baptiste

Quinton Saxon, Etudiant Athlète, USA, 2013

C'est avec un grand plaisir et une fierté peu dissimulée que nous réalisons aujourd'hui un article sur un autre de nos étudiants ISPA : Quentin Saxon, Etudiant Athlète de l'équipe de golf de Brookdale, New Jersey, USA.



C'est avec un grand plaisir et une fierté peu dissimulée que nous réalisons aujourd'hui un article sur un autre de nos étudiants ISPA : Quentin Saxon, Etudiant Athlète de l'équipe de golf de Brookdale, New Jersey, USA.

Quentin suit un programme ISPA de Bac à Bac+2 américain ( un Certificate et Associate Degree) pour l'année 2012/2013 et il a rejoint l'équipe de golf du Brookdale Community College.

Non seulement il était le meilleur athlète de son équipe, mais aujourd'hui il poursuit sa succès story au Garden State Athletic Conference and Region XIX (association de sportifs venant d'écoles américaines).

Durant la dernière saison, au tournoi "Region XIX", Quinton a terminé à la 5ème place et a reçu tous les honneurs pour sa prestation impressionnante. Avec ce résultat, il est désormais qualifié pour participer à la compétition "NJCAA National Tournament" en Juin, ce qui est un vrai exploit pour un étudiant qui concours pour la première fois.

Le plus important est que Quentin a parfaitement représenté l'école Brookdale : un compétiteur féroce, qui n'a jamais perdu son esprit sportif et qui a toujours était un partenaire de choix pour son équipe.

Toute l'équipe ISPA félicite Quentin pour sa réussite aux USA, nous lui souhaitons une longue route sportive, pleine de succès !

A vous tous désormais, chers étudiants, d'écrire votre succès story à l'étranger !

Parents de Jérémy, Lycée, 2011-2012

Après près de 5 mois passés à Marion dans l'Iowa, le bilan est largement positif, Jérémy est tout simplement heureux ! il faut dire que sa famille d'accueil est particulièrement chaleureuse et sympathique, il se sent bien et parfaitement intégré.



Après près de 5 mois passés à Marion dans l'Iowa, le bilan est largement positif, Jérémy est tout simplement heureux ! il faut dire que sa famille d'accueil est particulièrement chaleureuse et sympathique, il se sent bien et parfaitement intégré.

    Sa "marraine" d' AYUSA" lui rend visite régulièrement, nous dialoguons le week-end sur Internet en visioconférence, la séparation n'est donc pas totale.

tous les matins, Jérémy a hâte d'aller au lycée tellement l'ambiance et la qualité de l'enseignement lui plait !  chaque trimestre Jérémy choisit les matières qu'il va suivre parmi des dizaines d'options possibles, l'enseignement est basé sur la valorisation de l'élève et son envie d'apprendre.

    Tous les matins à la première heure il fait une heure de violon dans l'orchestre symphonique du lycée, ensuite les cours se font en petits groupes.

Sa famille a décidé de lui faire découvrir les Etats-Unis, alors Jérémy est parti dans le Missouri, au Texas pour thanks giving et va passer Noël dans l'Arizona !

    Evidement, les premiers jours d'août à son arrivée ont été éprouvantes , un voyage particulièrement long avec des annulations et des retards d'avions qui lui ont fait passer des heures un peu difficiles - mais avec un soutien toujours efficace de l'équipe de Ispa, même à 4 heures du matin - (nous conseillons cependant fortement de prendre l'option "enfant non accompagné" ). Les premiers jours au lycée (son premier cours de maths a été un grand moment de solitude...) ont été un petit peu déstabilisants mais tout cela est aujourd'hui oublié et Jérémy n'a plus aucun souci avec la langue, il commence même à penser en anglais, alors un des objectifs de cette année en High school est déjà atteint.

Jérémy est de plus en plus autonome, il a des amis de toutes nationalités (japonais, allemands, brésiliens), cette année aux USA est vraiment une chance pour lui, il en reviendra avec une ouverture d'esprit et une maturité qui lui serviront pour la suite dans ses études et pour sa vie tout simplement.

Enfin, nous souhaitons vraiment remercier toute l'équipe d' Ispa pour son engagement, son écoute et son professionnalisme.

Parents de Jérémy

Parents de Cindy, Lycée, Mississippi, 2010

Une année de préparation, et le jour J : l’aéroport…la séparation…mais la suite ne sera que de la fierté, chaque jour de sa vie américaine ! Je suis très fière de son courage et de ses capacités d’adaptation, la clé de la réussite de cette aventure repose sur la tolérance.



Agnes maman d’une jeune fille de 16 ans aujourd‘hui bilingue et heureuse ….   

Une année de préparation, et le jour J : l’aéroport…la séparation…mais la suite ne sera que de la fierté, chaque jour de sa vie américaine ! Je suis très fière de son courage et de ses capacités d’adaptation, la clé de la réussite de cette aventure repose sur la tolérance.

J’ai vécu l’aventure de ma fille de 16 ans, à travers son bonheur d’être la bas. Une famille américaine fantastique, la découverte d’une nouvelle vie : changement de culture, d’environnement, de méthode scolaire, et tellement d’autres choses…

Je me suis sentie en sécurité car les étudiants sont bien suivi et ils trouvent toujours quelqu’un à qui parler ou se confier chez ISPA/AYUSA en cas de besoin, de nostalgie et même si tout va bien. De mon coté également je suis restée en contact avec les représentants ISPA pour diverses questions. Je pense que pour vivre cette aventure au mieux des deux cotés, il faut être bien entouré et cela a bien été le cas.

Le sérieux de l’organisme, leurs gentillesses et leurs disponibilités vous permette d’être serein. Ce que ma fille a acquit durant cette année n’aurait pu être possible sans de tels organismes et sans la générosité des familles d’accueil sans qui rien ne pourrait se faire. Je n’ai qu’un conseil, foncez, c’est juste une chance exceptionnelle pour les jeunes d’ouvrir leurs esprits au monde !

Merci ISPA de votre sérieux et d’essayer de trouver des familles aussi géniale qui prennent soin de nos jeunes comme si c’était les leurs.

Parents de Agathe, Lycée, Pennsylvanie, 2010

"Voir partir sa fille de 15 ans, 1 an aux Etats Unis, n'est pas chose facile pour les parents; mais la motivation d'Agathe était telle, que nous nous sommes dit : "Pourquoi pas" . Et le rêve a commencé à prendre forme pour Agathe, lorsque nous avons rencontré ISPA pour la 1ère fois au salon des étudiants à Paris en novembre 2008.



Témoignage en tant que parents d'Agathe (15ans) partie un an en High School en Pennsylvanie :

"Voir partir sa fille de 15 ans, 1 an aux Etats Unis, n'est pas chose facile pour les parents; mais la motivation d'Agathe était  telle, que nous nous sommes dit : "Pourquoi pas" . Et le rêve a commencé à prendre forme pour Agathe, lorsque nous avons rencontré ISPA pour la 1ère fois au salon des étudiants à Paris en novembre 2008.

Pour les parents, c'est un mélange de fierté, de bonheur mais aussi parfois de l'angoisse, lorsqu'ils nous faut gérer "les problèmes" à distance. Merci à Carine d'ISPA, pour son soutien dans les moments "difficiles".

Si Agathe, pour sa part, maintenant maîtrise parfaitement la langue anglaise, a pris en maturité & en ouverture d'esprit, est devenue autonome, pour nous également, parents, cette expérience nous donne un autre regard sur les différents enseignements et nous conforte ds l'idée qu'il faut parfois sortir des sentiers battus pour évoluer, et voir un adolescent pleinement épanoui.

Nous n'avons  vraiment aucun regret, d'avoir permis à Agathe, cette opportunité, bien au contraire, il aurait été dommage qu'elle ne réalise pas " ce rêve".

Nous vivons des moments très intenses entre joie et anxiété ; il faut gérer les questions, les problèmes à distance. Nous confions notre enfant à "des inconnus" qui seront "parents adoptifs"  le temps d'une année; là aussi, nous faisons entière confiance à ISPA.

Après une période d'adaptation, Agathe connaît  une réelle lune de miel avec  les Etats Unis. Elle participe à de multiples activités & est même devenue une assidue du sport, elle qui ne l'était pas avant son départ.

En conclusion, pour les parents, c'est le bonheur absolu, de voir son enfant s'intégrer ainsi à une autre culture et s'épanouir de la sorte.

Si c'est à refaire, je signe immédiatement."

Lola, Lycée, Texas, 2011

C'est vrai, je me suis toujours imaginée cette année comme partie de mon futur, que se serait MON expérience et là je vois que j'ai déjà fait la moitié que cette aventure tirée d'un rêve et qu'elle finira bien par s'achever. Cette année m'a tellement apporté, en connaître un peu plus sur moi-même, me tester, me faire pleurer, me rendre fière et heureuse.



C'est vrai, je me suis toujours imaginée cette année comme partie de mon futur, que se serait MON expérience et là je vois que j'ai déjà fait la moitié que cette aventure tirée d'un rêve et qu'elle finira bien par s'achever. 

Cette année m'a tellement apporté, en connaître un peu plus sur moi-même, me tester, me faire pleurer, me rendre fière et heureuse. 

Je me souviens les premiers jours, je me sentais perdue dans ce beau monde, je rencontrais de nouvelles personnes tous les jours, je ne comprenais pas tout ce qu'ils disaient. Puis j'ai appris à connaître ma famille, leur qualités, je rentre à la maison, «  maison », maintenant comme si c'était vraiment le chez moi. J'ai mes petites habitudes, je leur range même le placard de la cuisine parce que je trouvais ça trop en Bazard!! :P. 

Mon lycée... ah mon lycée... C'est tout un monde. Je l'adore, franchement. Ce n'est pas un lycée typique, et j'ai eu du mal à m'habituer avec leur classe d'art et tout. Je me revois encore, cherchant mes classes, arrivant à a bourre sous les yeux étonnés des élèves. Mais là, ils ont été sympa, je me souviens que le deuxième jour tout le monde me connaissait, j'avais des signes de main, des Hellos en masse pendant que je zigzaguais jusqu'à mon casier typique américain. Celui là aussi n'a pas voulu être mon ami de suite!! Ils ont des cadenas avec des codes (genre coffre fort). J'en ai mis du temps pour arriver à l'ouvrir!! Tout n'a pas été rose loin de là, je n'arrivais pas trop à m'habituer d'être loin de mes amis, de devoir aller vers les autres en permanence et de comprendre comment les américains fonctionnaient. Le fait qu'ils soient très chaleureux au début mais qu'après il te demandent d'aller vers eux, je ne le comprenais pas, c'était vraiment différent des ados français. Je voulais avoir mes amis, donc après avoir mangé plusieurs fois avec les amis de ma sœur d’accueil, j'ai décidé qu’ il fallait que je me remue, que je ne choisisse pas la facilité. C'est ça la difficulté, c'est que quand on a choisi de venir ici on n'a pas choisi la facilité. Et ça il faut le garder jusqu'au bout. Cela ne suffit pas de dire" je suis venu ici je suis courageux". Il faut faire des efforts chaque jour, je ne me suis pas fait de très bons amis avant deux mois, mais j'ai toujours tenu, et maintenant je suis contente d'aller tous les jours à ce lycée. 

Il me reste beaucoup à faire, mais j'en suis heureuse, cette expérience elle est loin de terminer alors, je veux profiter de tous ces bons moments, je veux rire de mes mauvais moments, et repartir le sourire aux lèvres, prête à rentrer.

Julien, Lycée, New York, 2011

Si tu es en train de lire ce témoignage, c'est certainement car tu as une petite idée, que tu es intéressé par ce programme. Je vais juste commencer par te dire que toutes les infos à la réunion d'info d'ISPA sont vraies (bien que je n'ai jamais eu de doutes à propos de cela) et donne un bon aperçu du séjour.



Si tu es en train de lire ce témoignage, c'est certainement car tu as une petite idée, que tu es intéressé par ce programme. Je vais juste commencer par te dire que toutes les infos à la réunion d'info d'ISPA sont vraies (bien que je n'ai jamais eu de doutes à propos de cela) et donne un bon aperçu du séjour.On pourrait peut-être commencer par les petits points « négatifs » (si tu veux appeler cela négatif car ce n'est pas vraiment le cas), alors oui il y a de fortes chances que tu tombes dans un petit village  loin des fameuses grandes villes américaines MAIS l'avantage c'est que les lycées ont énormément d'argent pour organiser plein d'activités. Si tu es sportif, tu vas adorer !Ici, les sports marchent par saison, tu vas donc avoir le choix entre 3 différents sport durant ton année, c'est l'occasion d'essayer le baseball, football américain, basketball, ou tout autre sport que tu crois bien connaître mais qui avec la touche américaine change tout. Si tu n'es pas sportif, pas de soucis, il y a beaucoup de clubs après les cours, je te conseille le théâtre car j'ai de très bons souvenirs, il y aura certainement une comédie musicale dans ton futur lycée si tu te sens l'âme d'un chanteur/se, les clubs de langues, de photo, FFA (Future Farmers of America et tant d'autres) Ici, tu as tellement envie d'aller au lycée, c'est complément différent, plus relax, les fameux casiers, cours à la carte, les bus jaunes pour aller et revenir des cours, ou des amis qui ont déjà un permis et une voiture à 16 ans ! 

Ma famille d'accueil est tellement gentille que je suis sûr que tout peut très bien se passer, on fait beaucoup de choses ensemble et ils sont formidables ! Si tu as déjà l'idée de partir en tête c'est un signe,il n'y a aucune raison pour ne pas le faire. Tu peux faire tellement de choses ici que tout le monde peut trouver tres facilement sa place ici. 

Tout cela pour dire que je remercie ma famille,ISPA, ma famille d'accueil et mon lycée américain pour me permettre de vivre cette expérience inoubliable: matchs professionnels de football américain, basketball, voyages en Arizona,  et tout simplement vivre comme un américain avec les cours, le sport, la community, et ma famille.

Florian, Lycée, Oklahoma, 2011

Je suis arrivé aux Etats-Unis en aout 2010. J'ai d'abord été content d'atterrir dans une assez grande ville comme Oklahoma City et sa formidable équipe NBA du Thunder :) Les 2-3 premiers jours ont été assez difficile pour moi! Un peu stressé et triste à l'idée de revoir ma famille et mes amis dans seulement un ans! Ne vous inquiétez pas, c'est passé très vite grâce a ma super famille d'accueil.



Je suis arrivé aux Etats-Unis en aout 2010. J'ai d'abord été content d'atterrir dans une assez grande ville comme Oklahoma City et sa formidable équipe NBA du Thunder :) Les 2-3 premiers jours ont été assez difficile pour moi! Un peu stressé et triste à l'idée de revoir ma famille et mes amis dans seulement un ans! Ne vous inquiétez pas, c'est passé très vite grâce a ma super famille d'accueil qui ma emmener dès ma première semaine à "Gulf coast of Texas". Une semaine très sympa au bord de la mer avec toute ma famille d'accueil! Je vis également avec Rodrigo qui vient du Mexique, on s'entend très très bien malgré quelques blagues sur France-Mexique de la coupe du monde…no comment! Avec ma famille d'accueil nous allons de temps en temps assistés a des matchs de football américain de Oklahoma University, l'ambiance=super!! Je suis aussi allé voir notre équipe NBA du Thunder, tout simplement génial! Ma famille d'accueil est très sympa. Au lycée tout va bien, ne vous inquiétez pas pour les premiers jours, vous êtes le "Frenchy" tout va bien se passer :) Je fais parti de l'équipe de basketball du lycée et récemment de l'équipe de soccer. Le basket US est très très diffèrent du basket français…Entrainements tout les jours et oui ça rigole pas! Mais bon quand il y a des "Cheerleaders" a tout vos matchs ça vaut le coup! :) La saison de soccer commence bientôt et cette année on peut espérer gagnés le "state championship" alors on est tous très excités! Par contre les blagues sur l'équipe de France au mondial 2010…ça y va! :) Mais sinon cava les américains et américaines sont très sympa. Et j'attend "Prom" avec impatience!! :) Je vais acheter mon ticket d'entrée cette semaine. Si vous hésitez lancez-vous, vous ne le regretterez pas :)

Fannie, Lycée, Missouri, 2011

J’hésitais au début à faire cette expérience, mais je me suis finalement lancée, et ça en valait la peine. Aujourd’hui je vis une vie totalement différente, mais tellement bien ! Tout est comme dans les films, et de vivre ça, c’est tout simplement inoubliable ! On rencontre des gens généreux et crée des liens avec eux. On profite de chaque moment, car le temps passe beaucoup plus vite ici qu’en France, ce qui fait que le départ va être de dur ! Mais on n’a pas l’occasion de vivre ça tous les jours, et je ne regrette en aucun cas de m’être lancée :-)

Emilie, Lycée, Oklahoma, 2011

Cette année en Amérique est super et je pense que tout le monde devrais essayer. Je pense qu’il est mieux de ne pas se faire d’idée avant de partir parce que forcement on ne peut pas tombée sur la même famille que celle qu’on a en France.



Cette année en Amérique est super et je pense que tout le monde devrais essayer. Je pense qu’il est mieux de ne pas se faire d’idée avant de partir parce que forcement on ne peut pas tombée sur la même famille que celle qu’on a en France. Moi je suis dans une toute autre famille que j’ai en France, je vis chez une grand-mère ses deux filles sont partis de la maison et ont des enfants, je vis dans la campagne et je suis dans un tout petit lycée ( 500 étudiants de la maternelle a la terminal). Mais je pense que le fais que je vive seul avec Betty fais que je la connais mieux que si j’habitais avec plus de personne, la vie a la campagne j’aime beaucoup parce que j’ai toujours vécu en grosse ville ( Lyon, Marseille) mais j’ai toujours voulu savoir se qu’étais la vie de campagne, et parce que le lycée est petit je me suis intégrer beaucoup plus facilement que si j’étais dans un gros lycée, ici tout le monde se connais. Donc se que je veut dire c’est que, même si la famille et l’environnement ne ressemble pas du tout a celle ou vous vivez en France,  il vaut mieux apprendre a connaitre le lycée la famille avant de juger.

Page: 6 de 8 | Entrée: 51 à 60 | précedent |