• Paris / Marseille / Bordeaux / Les Adrets (83)
ISPA - votre partenaire pour des séjours linguistiques, au pair, etudes ... aux Etats-Unis, Angleterre, Canada ...
International Student Programs Agency / Etudes et séjours à l'étranger

Témoignages

Page: 4 de 8 | Entrée: 31 à 40 | précedent |

 

Xavier - Poursuite d'études et job aux USA - 2017

Je suis parti en 2009 a Seattle pour améliorer mon anglais pendant une année scolaire. Le programme ISPA m’a guidé et épaulé dans les différentes démarches administratives avant mon départ, et tout le long de l’année. Je remercie l’équipe de l’ISPA pour m’avoir soutenu au début de mon aventure a l’étranger ce qui m’a permis de m’implanter à Seattle et vivre une expérience unique d’expatrie aux USA.



Je suis parti en 2009 a Seattle pour améliorer mon anglais pendant une année scolaire. Le programme ISPA m’a guidé et épaulé dans les différentes démarches administratives avant mon départ, et tout le long de l’année pour me guider et faire en sorte que cette année soit un succès. Mon aventure ne devait durée qu’une seule année, mais j’ai pu continuer mes études aux USA et obtenir mon Associate Degree à Edmonds Community College au bout de 2 ans avant de transférer dans une université de Seattle en lien avec EDCC. J’ai obtenu mon Bachelor en 2011 et dans le même temps obtenu un stage ma dernière année qui a débouché sur un emploi à la suite de mon diplôme. Je termine aujourd’hui mon MBA tout en travaillant à plein temps. Je remercie l’équipe de l’ISPA pour m’avoir soutenu au début de mon aventure a l’étranger ce qui m’a permis de m’implanter à Seattle et vivre une expérience unique d’expatrie aux USA.
Merci,

Mathilde, Université à Seattle, 2015

Je ne connaissais pas grand-chose sur les études aux Etats-Unis donc j’ai fait appel à une agence, ISPA. A cause de mon âge, je n’avais pas beaucoup de choix vis-à-vis de la destination, mais un de mes amis m’a recommandé Seattle, où je suis désormais.



J’ai obtenu mon Baccalauréat avec un an d’avance et ceci m’a donné l’opportunité de passer un an à l’étranger pour apprendre une nouvelle langue et enfin revenir en France pour commencer mes études. Je ne connaissais pas grand-chose sur les études aux Etats-Unis donc j’ai fait appel à une agence, ISPA. A cause de mon âge, je n’avais pas beaucoup de choix vis-à-vis de la destination, mais un de mes amis m’a recommandé Seattle, où je suis désormais.

A EdCC, j’ai choisi d’étudier l’ingénierie, chose que je ne suis pas sûre que j’aurai pu choisir en France. Le système ici offre des possibilités et ressources différentes. Les cours que j’ai suivie à EdCC furent vraiment intéressants et pas juste d’ennuyeux cours théoriques qui auraient rendus mon apprentissage de l’anglais plus difficile. Les classes ont un nombre d’élèves relativement peu élevés permettant de mieux connaitre ses enseignants qui sont toujours disponibles pour leurs élèves. Un d’entre eux m’a aidé à réaliser que ce que souhaite étudier est le design industriel, j’ai donc décidée d’aller dans cette voie et de ne pas revenir en France.

En plus de proposer de magnifiques ressources académiques, EdCC est riche de la diversité culturelle de ses étudiants. Je me suis faite des amis venus du monde entier: Asie, Afrique, Amérique du Sud… ils ont partagés leurs cultures avec moi, m’ouvrant à de nombreux horizons. Tous les étudiants sont ici pour construire une nouvelle mentalité, unie et libre de préjudice. Etudier à Seattle est un réel enrichissement pour votre futur.

Anaïs, séjour linguistique, Oxford, 2015

J’ai eu l’opportunité de séjourner 3 mois à Oxford, en Angleterre. Je viens d’un petit village et lorsque je suis arrivée dans cette ville universitaire j’avais un peu peur de ne pas me sentir à l’aise. Au final, aujourd’hui je n’ai qu’une envie c’est d’y retourner parce que c’est une ville incroyable...



J’ai eu l’opportunité de séjourner 3 mois à Oxford, en Angleterre. Je viens d’un petit village et lorsque je suis arrivée dans cette ville universitaire j’avais un peu peur de ne pas me sentir à l’aise. Au final, aujourd’hui je n’ai qu’une envie c’est d’y retourner parce que c’est une ville incroyable, jeune et vivante, avec un excellent patrimoine culturel, sans oublier les boutiques !
Là-bas j’ai suivi des cours d’anglais pour améliorer mon niveau. Les professeurs ont été super et toujours à mon écoute. L’ambiance était amicale et ça m’a beaucoup aidé à m’intégrer.
Je peux aussi dire que les personnes que j’ai rencontré et les ami(e)s internationaux que je me suis fait ont été formidables et ont vraiment marqué mon séjour.

Madison, High School, USA, 2014

Ici tout va bien. Je pense que faire cette année aux Etats-Unis à été la meilleure décision que j’ai pu prendre dans ma vie. J’aimerai rester plus longtemps car je me suis fait de très bons amis ici, même si ma famille me manque. J’ai tout le temps pleins de choses à faire ici, c’est vraiment bien.



Ici tout va bien. Je pense que faire cette année aux Etats-Unis à été la meilleure décision que j’ai pu prendre dans ma vie. J’aimerai rester plus longtemps car je me suis fait de très bons amis ici, même si ma famille me manque. J’ai tout le temps pleins de choses à faire ici, c’est vraiment bien.

En ce moment, je suis à Saint Louis, dans le Missouri pour la Coupe du Monde de Robotique, et nous avons passé le mercredi matin à visiter la ville, c’est vraiment beau !
J’ai eu ma Prom night le weekend dernier et c’était un des meilleurs moments de ma vie ! Je me suis vraiment amusée. Dimanche j’ai pu décorer la salle et avec mon date c’était vraiment génial ! J’avais l’impression d’être une princesse.
Mes deux sœurs d’accueil sont comme ma deuxième famille. Je n’oublierai jamais cette expérience et je sais que ma petite sœur veut elle aussi partir quand elle sera plus grande et je la soutiendrai, car c’est vraiment une expérience géniale. Mes parents d’accueil sont adorables avec moi et je m’entends vraiment bien avec tout le monde. Je suis juste triste de devoir bientôt rentrer, même si j’avais un peu peur d’aller dans le North Dakota quand on m’a dit que les températures descendaient jusqu'à –40 fahrenheit ! Les habitants sont vraiment très gentils. Je suis dans une petite école (200 étudiants de la maternelle au lycée) mais on a l’impression d’être une grande famille, tout le monde se connaît et s’entend bien. J’ai des amis dans toutes les classes, de la seconde à la terminale!
J’ai tellement de choses à raconter … C’est une expérience inoubliable et je recommanderai à n’importe qui de se lancer.
Je suis déjà en train de planifier une visite pour voir mes amis et aussi peut-être de revenir étudier à l’université pour un ou deux ans, mais il faudra que j’en parle à mes parents avant ! Je ne réalise toujours pas que tout ça est réel ! J’ai même parfois l’impression d’être dans un rêve.

Killian, High School, USA, 2014

Depuis que je suis rentré de Chattanooga, TN (année 2014-2015), j’ai passé mon bac en juin (avec félicitations du Jury, et 19 en anglais !). Cette année j’étudie en Bachelor Aerospace engineering à TU Delft aux Pays-Bas. Tout le programme est en anglais, je tire un maximum de bénéfices de mon expérience américaine.



Depuis que je suis rentré de Chattanooga, TN (année 2014-2015), j’ai passé mon bac en juin (avec félicitations du Jury, et 19 en anglais !).

Cette année j’étudie en Bachelor Aerospace engineering à TU Delft aux Pays-Bas. Tout le programme est en anglais, je tire un maximum de bénéfices de mon expérience américaine.

Peu (voir aucun) profs de mon lycée en France recommandent des formations “hors APB” à l’étranger. C'est dommage car il y a des formations excellentes partout dans le monde, et par exemple en Europe où les frais de scolarité sont plu bas qu’aux US. C’est vraiment cette année aux US qui m’a donné envie de repartir, et fait réaliser qu’ils y a d’autres voies que celles recommandées par les profs.

Tous les jours je réalise à quel point cette expérience a changé ma vie !

Très cordialement, Killian

Alice, Université, Australie, 2013

Au début ce n'était qu'une idée, qu'une pensée, et puis tu en discutes, tu organises, et sans même avoir le temps de t’en rendre compte tu es là : Australia !! A l'autre bout du monde, c'est comme si tout ce que tu vivais n'était qu'un rêve ; ça m'arrive régulièrement de me pincer pour être sûre de ce que je vois.



Au début ce n'était qu'une idée, qu'une pensée, et puis tu en discutes, tu organises, et sans même avoir le temps de t’en rendre compte tu es là : Australia !! A l'autre bout du monde, c'est comme si tout ce que tu vivais n'était qu'un rêve ; ça m'arrive régulièrement de me pincer pour être sûre de ce que je vois. Quand tu vas en cours et que sur ton chemin il y a la famille kangourou qui se repose, tu te dis « j'aurais dû prendre mon appareil ! », mais l'important c'est de le garder gravé dans ma mémoire. En partant, je m'attendais à ne rencontrer que des Australiens, mais ton voyage te fait toujours de belles surprises. L'un de mes meilleurs amis ici est chinois, on a des cultures totalement différentes, on se parle pas beaucoup mais on a juste à se regarder pour se comprendre et rigoler. Et là, tu te rends vraiment compte qu'on est tous égaux. J'en ai plus appris sur les cultures et traditions du monde entier en deux mois que j'en ai appris en 6ans d'histoire-géographie. Et quand l'Australie est au centre sur la map les idées de voyages n'en finissent pas ! Avec toutes ces rencontres je peux dormir chez mes amis dans le monde entier. En partant je n’aurais jamais pensé faire une dégustation de vin Français à des Japonais, faire un festival Indien en plein milieu de l'Australie, ou encore apprendre la prononciation de "je t'aime". Avant de partir on m’a dit, ce n’est pas toi qui fait le voyage, c'est le voyage qui te fait ! Exactly ! Certes j'avais peur de partir, SEULE en plus, mais j'ai appris à m'adapter à n'importe quelle situation et je sais que dans n’importe quel pays au monde, ici, j'ai appris à prendre les choses du côté positif. Maintenant je sais que, quoi que je veuille faire, seule j'en suis capable! Ce n’est rien par rapport à tous les paysages que j'ai vu et qui m’ont vraiment donné des frissons. J'ai beau écrire et forcer ma mémoire à conserver ces images, rien ne peut égaler ce sentiment de bien-être face à cette beauté naturelle. On m’a dit qu'il y a des choses qu'on apprécie, seulement si on les vit à fond, alors je vis à fond! Ma seule crainte est le moment où mon rêve va se finir mais je le sais, je reviendrai.

Xavier, Programme d'anglais et Job, Sydney, 2013

L'idée de partir à Sydney a germé à un moment précis de mon année scolaire, quand j'ai réfléchi au concept que les vacances, c'était en fait travailler à autre chose ; et l'idée de prendre le temps de découvrir un autre continent, d'autres horizons, des espaces immenses et magnifiques, n'a cessé de germer dans mon esprit...



L'idée de partir à Sydney a germé à un moment précis de mon année scolaire, quand j'ai réfléchi au concept que les vacances, c'était en fait travailler à autre chose ; et l'idée de prendre le temps de découvrir un autre continent, d'autres horizons, des espaces immenses et magnifiques, n'a cessé de germer dans mon esprit ; je me suis retrouvé à l'école de langue de Sydney où j'ai rencontré des jeunes venant de nombreux pays différents, dans le but d'approfondir leur anglais mais aussi de vivre une aventure commune, celle des rencontres ; cette école, où l'on est libre de choisir ses cours, son parcours, son examen, où l'on est entouré d'amitiés internationales, de professeurs souriants et compétents, vous donne l'envie de pousser plus avant, de se confronter au monde du travail, dans un pays cosmopolite tel que l'Australie. Je pensais aussi que l’Australie c’était l’Eldorado, ne vous y trompait guère, on peut facilement trouver du travail comme ne rien trouver. Ce sont les galères de la vie, mais de bons souvenirs aussi. Un conseil si vous venez en Australie, ne restez pas dans les grandes villes; c’est bien, c’est beau mais c’est une routine et ce continent est tellement grand qu’il faut VOYAGER ! C’est donc pour cela que chaque weekend je me dirigeais dans des endroits tels que les Blue Mountains, Morisset Park, Port Stephens… Prochaine étape la Tasmanie pour du fruit picking avec mes colocataires français… Oui moi je pensais ne jamais rester avec des français, détrompez vous c’est plus difficile que ça n’en à l’air.

Laetitia, Au Pair, USA, 2013

Demain (mardi) je prends l'avion, la fin de mon aventure américaine ! Que le temps est passé vite (et je ne dois pas être la seule à le dire!) je crois que ce sera l'une des meilleures années de ma vie en tout cas je ne l'oublierai pas c'est certain.



Demain (mardi) je prends l'avion, la fin de mon aventure américaine! Que le temps est
passé vite (et je ne dois pas être la seule à le dire!) je crois que ce sera l'une des
meilleures années de ma vie en tout cas je ne l'oublierai pas c'est certain. Je me suis
beaucoup attachée à ma famille américaine et surtout au petit que j'ai gardé !
Je reprends le chemin des études pour un Master à Perpignan! Grand changement donc après
cette année au pair!

Je vous remercie encore pour tout! Car sans vous je n'aurai jamais réaliser cette année
qui a été vraiment riche en émotions, en voyages, découvertes et partage!

 

Anne-Sophie, Au Pair, San Francisco, 2013

Partir une année loin de son pays, de ses amis, de sa famille est une décision difficile à prendre mais tellement enrichissante et valorisante…



Anne-So s’envole pour les ETATS-UNIS… une année d’aventures en tant que fille au pair.

Partir une année loin de son pays, de ses amis, de sa famille est une décision difficile à prendre mais tellement enrichissante et valorisante…

Mon aventure au pair près de San Francisco, sur la côte Ouest s’est déroulée à merveille. Ma  Host Family m’a rapidement intégré et je me suis sentie à l’aise dès les premières semaines. Voici quelques lignes sur les enfants…

Kairo avait 10ans et Sascha, 7ans au moment où nous nous sommes rencontrés. Deux enfants dynamiques, sportifs, indépendants et intelligents. Les relations avec Sascha sont rapidement devenues comme celui de frère et sœur alors que Kairo semblait déjà être une jeune adolescente très sérieuse et rigoureuse.

La majorité de nos activités étaient plutôt sportives (soccer, basket-ball, volley-ball), culturelles (musées, parcs attractions) et culinaires (recette américaines comme les cookies, brownies et françaises avec les traditionnelles crêpes !)

Les rapports entre eux lors des activités étaient parfois compliqués mais je finissais par trouver une solution afin de satisfaire au maximum les demandes des enfants. Passer du temps pour faire une activité  avec chacun d’entre eux était un plus pour apprendre à les connaître davantage et me concentrer sur des attentes précises. Une année agréable avec mes HostKids et très enrichissante. Plaisir de partager leur culture et de découvrir les belles traditions américaines…

Concernant  mon niveau  en anglais, il s’est amélioré sans je me m’en rende compte finalement car je devenais une jeune américaine et je prenais plus d’assurance et d’aisance chaque jour passé dans ce fabuleux continent.

Mon voyage au bout du monde remplie de belles et inattendues rencontres américaines, espagnoles, allemandes, brésiliennes… m’ont permises de découvrir de nombreux langages et coutumes. Ces échanges interculturels sont absolument magiques et très intéressants.

Durant cette année en immersion totale, j’ai eu l’opportunité de visité huit Etats d’Amérique, notamment Hawaii, Floride, Texas… tous différents au niveau de la culture, des modes de vies et  les incroyables et gigantesques paysages !

Le plus extraordinaire reste l’ouverture d’esprit des personnes que j’ai rencontré et leur gentillesse.

Cette aventure en tant qu’au pair est une aventure tout simplement exceptionnelle et très dépaysante où les moments passés avec ma famille américaine resteront inoubliables. Des souvenirs, des anecdotes, beaucoup d’émotions et un réel plaisir entouré de personnes avec un grand cœur !

Cet épisode incroyable me rend aujourd’hui beaucoup plus confiante, mature et prête pour  apprécier, découvrir, affronter de nouvelles aventures…

Quelques mots en anglais pour exprimer mes sentiments à l’heure d’actuelle… 

I miss USA and I can’t wait to discover and live another amazing adventures.

“Travel, it leaves you speechless then turns you into a storyteller…”

 

Parents de Thomas, UCLA Ext., 2011/2012

Après un BTS audiovisuel option son, en vue de devenir ingénieur du son, notre fils Thomas a voulu partir à l'étranger apprendre l'anglais. En effet, au cours de stages au festival de Jazz à Montreux, il a pu rencontré des producteurs américains et s'est rendu compte qu'il avait du mal à communiquer avec eux.



Après un BTS audiovisuel option son, en vue de devenir ingénieur du son, notre fils Thomas a voulu partir à l'étranger apprendre l'anglais. En effet, au cours de stages au festival de Jazz à Montreux, il a pu rencontré des producteurs américains et s'est rendu compte qu'il avait du mal à communiquer avec eux. De plus, il souhaitait changer un peu de direction professionnelle. Ayant un copain qui avait passé une année scolaire aux USA avec ISPA et qui était rentré ravi, il s'est intéressé à cette association et a peu à peu affiné son projet grâce aux conseils avisés de Leslie son interlocutrice, qui l'a aidé et guidé vers le bon enseignement. Vu son faible niveau d'anglais, Leslie lui a conseillé de faire 2 trimestres d'anglais avant de commencer un Certicate en Production audiovisuelle à UCLA (Los Angeles). Il a fallu environ 9 mois pour tout organiser, nous-mêmes avons pu poser toutes les questions possibles (logement, financement, études,voyage, accueil à l'aéroport..). Nous avons eu toutes les réponses attendues et 3 mois avant le départ, Thomas et nous, avons participé à une réunion très bien organisée pour expliquer à tous les jeunes le déroulement de leurs études, ce qu'on attendait d'eux.

Fin Septembre 2011, Thomas part de Paris pour LA (vol direct) et est accueilli à l'aéroport à son arrivée: transfert dans sa famille d'accueil et dès le lendemain premier contact avec l'Université et test d'anglais pour faire les groupes de niveau. Thomas a été placé en niveau 105 puis au 2ème trimestre au niveau 106. Il a obtenu de très bons résultats, encouragé et très bien encadré par des professeurs exigeants mais à l'écoute de leurs étudiants. Il s'est fait des tas d'amis de tous horizons(coréens, saoudiens,italiens,brésiliens,japonais...)avec qui il doit parler anglais, puis vient de commencer cette semaine son Certificate. Là, il se retrouve au milieu d'une majorité d'étudiants américains et se régale chaque jour un peu plus. Tos ses professeurs sont des professionnels reconnus à Hollywood.... Et il a même passé son permis de conduire! Nous sommes allés le voir à New-York pour Noël et l'avons retrouvé quasiment bilingue, en 3 mois seulement. Et depuis, il a encore progressé en anglais.

En conclusion, nous sommes très heureux d'avoir pu offrir cette chance à notre fils de découvrir un pays , de rencontrer des étudiants du monde entier et de faire des études qui vont lui ouvrir des portes dans l'avenir , ici ou ailleurs. Et merci à ISPA pour tous ses conseils, ses réponses et sa présence à chaque instant car ce n'est pas toujours évident d'avoir un enfant (certes grand!) de l'autre côté de la planète. Mais nous sommes rassurés car,à chaque interrogation, nous pouvons dialoguer sans problème avec Leslie qui est toujours très réactive. Et sur place, il y a des interlocuteurs en cas de problème.

Voilà une expérience enrichissante tant pour les jeunes que pour leurs parents!

Page: 4 de 8 | Entrée: 31 à 40 | précedent |